Pouvoir de représentation

Une personne, régulièrement convoquée devant une juridiction répressive (tribunal de police, correctionnel…) doit comparaître personnellement à l’audience.

Elle peut se faire assister d’un avocat qui n’a pas besoin de pouvoir particulier pour défendre sa cause.

Si le prévenu ne peut pas être présent à l’audience, il doit régulariser un pouvoir de représentation au profit de son avocat qui pourra alors plaider, malgré cette absence.

Cette possibilité est expressivement prévue par les dispositions de l’article 411 du code de procédure pénale.

Vous pouvez télécharger ce document sur le site du cabinet Massol Avocats.

Il vous appartiendra alors de remplir, dater et signer ce document avant de le déposer l’accueil du cabinet, quelques jours avant l’audience.

Publié : 8 janvier 2019

  • POUVOIR DE REPRÉSENTATION