Réparation du préjudice corporel : procédure judiciaire ou transaction ?

Maître Olivier MASSOL exerce depuis plusieurs années dans le domaine de la réparation du préjudice corporel.

Fort de cette expérience, il vous conseille utilement sur la stratégie à mener pour obtenir une juste indemnisation suite à un accident de la vie ou de la circulation, une erreur médicale ou une agression.

Le cabinet de Me Olivier MASSOL a fait reconnaître la responsabilité de professionnels de la santé par différentes juridictions, dont le Tribunal de Grande Instance de MONTAUBAN.

Mais il préconise aussi, selon les cas, une solution transactionnelle.

La saisine de l’ONIAM, sous certaines conditions, peut aussi s’avérer efficace lorsqu’il est opposé à la victime l’aléa thérapeutique.

Maître Olivier MASSOL vient de transiger des dossiers pour le compte de victimes du « MEDIATOR ».

Lorsque l’action est intentée par les proches d’une victime décédée, Me Olivier MASSOL sollicite l’indemnisation du préjudice d’angoisse subi par cette victime et constitué par « la souffrance psychique résultant d’un état de conscience suffisant pour envisager sa propre fin ».